Sélectionner une page

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Président du groupe Rassemblement National au Conseil Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 29 juin 2018, une délibération de la Commission Permanente du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur prévoyait un dispositif « Bourses au mérite ». Ce dernier permet aux lycéens de « nationalité française » ayant obtenu la mention « Très Bien » au baccalauréat, de se voir attribuer une bourse de 400 euros. Bien entendu, le groupe Rassemblement National s’est positionné en faveur de cette mesure récompensant les meilleurs élèves français de notre Région.

Avec grand étonnement, j’ai appris ce jour par voie de presse que l’exécutif souhaite rendre « nulle et non avenue » la disposition restreignant l’attribution de cette bourse aux seuls lycéens disposant de la nationalité française. Or cette déclaration s’inscrit en totale contradiction avec le vote à l’unanimité exprimé en Commission Permanente. Par cette tentative de modification en catimini et sans procéder à un nouveau vote, la majorité méprise encore une fois l’expression démocratique et l’opposition.

Le groupe Rassemblement National veillera à ce que le texte adopté précédemment soit respecté à la lettre et que toute modification soit soumise au suffrage de l’ensemble de notre assemblée. Si tel n’était pas le cas, nous n’hésiterons pas à saisir la justice administrative pour faire respecter la voix des Conseillers régionaux.