Sélectionner une page

Communiqué de presse de Florent Erard, Référent départemental adjoint de Génération Nation du Var

Nous apprenions hier dans les colonnes de Var Matin que le centre Hospitalier Intercommunal de Fréjus Saint-Raphaël a dû prendre la décision de fermer l’unité d’hospitalisation de pédiatrie du 6 au 13 août, « faute de pédiatre ».
Il n’y a plus de pédiatre en service de pédiatrie !
Le CHI est donc dans l’incapacité d’assurer les hospitalisations complètes durant cette semaine.

Nous prenons acte de cette décision avec regret. Nous apportons tout notre soutien aux patients, aux familles, aux personnels ainsi qu’à la direction du CHI confrontés à cette difficulté majeure en cette période estivale.

Dans le même temps, nous dénonçons avec force cette mesure qui est une conséquence de la politique du Président et de son gouvernement.
Réduction des budgets, réduction des personnels, abandon des hôpitaux de proximité, Macron met en danger la santé des Français !

Par conséquent Génération Nation Var propose l’application simple du programme qui était celui de Marine Le Pen lors de la précédente élection présidentielle.
Relever le numerus clausus afin de palier à la pénurie de spécialistes, maintenir les hôpitaux de proximité et augmenter les effectifs de la fonction publique hospitalière. L’argent nécessaire à ces réalisations pourrait par exemple provenir de la suppression de l’Aide Médicale d’Etat, qui permet aux clandestins d’accéder gratuitement à l’ensemble de la palette de soins et qui coûte plus d’un milliard d’euros par an à l’Etat.

La Santé des Français doit être une priorité !