Sélectionner une page

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Le gouvernement souhaite donner aux grandes villes la possibilité d’instaurer des péages urbains ; sa mesure figure d’ailleurs dans l’avant-projet de Loi d’orientation sur les mobilités (LOM), qui sera adopté début novembre.
Déjà acculés à un prix toujours plus asphyxiant des carburants et au prix des autoroutes pratiqués par les sociétés privées qui ont largement bénéficié du cadeau de la concession, les automobilistes ne doivent pas, à Toulon et dans sa Métropole, être pris en otage.
Le Rassemblement National rappelle son opposition à la persécution contre « la voiture ». Nous sommes attachés à ce principe élémentaire de libertés et demandons, dans les choix des exécutifs locaux à venir, que ce principe de nouvelle taxe soit totalement écarté ! Trop de taxes, locales ou non, sont déjà confiscatoires pour nos compatriotes.