Sélectionner une page

Communiqué de presse signé conjointement par Pascal Verrelle et Geoffrey David concernant les assises citoyennes organisées par l’association communiste d’extrême gauche « Ensemble pour le Luc ».

Saisissant le prétexte du grand débat national, et sous un nom séduisant, l’association communiste « Ensemble pour Le Luc » organise des soi-disant « assises citoyennes » le jeudi 7 février.

Loin, très loin, des préoccupations actuelles des Français, ces pseudo assises, qui ne sont en réalité qu’un meeting politique, n’ont qu’un seul objectif : attaquer, encore et toujours, la majorité municipale du Luc en Provence. Cet objectif est clairement exprimé, puisqu’on peut lire sur le tract annonçant la réunion, qu’il s’agit « d’établir un projet municipal pour les élections de 2020 ».

Encore une fois, fidèle à ses racines d’extrême-gauche, l’association Ensemble pour Le Luc, ne peut s’empêcher de déverser sa haine sur la municipalité du Luc en Provence. Leur objectif n’est ni de développer notre commune, ni d’améliorer le quotidien des habitants, ni de rechercher des solutions aux problèmes qui se posent. La finalité de cette agitation est aussi simple que stérile : nuire, encore et toujours, à la majorité municipale, et plus particulièrement au Maire, Pascal VERRELLE.

En traitant Pascal VERRELLE de « facho » dans un entretien paru dans Var Matin le 26 janvier dernier, les représentants de l’association Ensemble pour Le Luc montrent une nouvelle fois leur mépris envers les 1 938 Lucois qui nous ont fait confiance en 2014 ; aux 2 142 Lucois qui nous ont fait confiance en 2015 ; et aux 2 714 Lucois qui nous ont fait confiance en 2017.

Depuis 2014, bien au-dessus de ces vulgaires manœuvres politiciennes, la majorité municipale s’est efforcée de conduire un projet de bon sens, dans l’intérêt général de tous les Lucois. Ils seront les seuls juges en 2020 !