Sélectionner une page

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Président du groupe Rassemblement National Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Délégué départemental du RN Var

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, visitait aujourd’hui l’aire toulonnaise. Devant l’avancée du narco-banditisme, qui daterait selon lui de 2018, il a annoncé le renfort de 22 policiers et la création d’une « cellule de lutte contre les trafics ».

Une nouvelle fois, Christophe Castaner est en-dessous de tout. Il ne comprend rien à notre territoire, qui est gangrené par les dealers et la racaille depuis bien longtemps, pas seulement depuis 2018. Mais peut-être était-ce simplement son infox du jour.

Surtout, les annonces de Christophe Castaner ne répondent absolument pas aux problèmes de sécurité de l’aire toulonnaise, et de la cité Berthe à La Seyne-sur-Mer, en particulier. Les 22 policiers qu’il annonce ne sont pas assez : c’est bien d’une soixantaine nous avons besoin de toute urgence !

Quant à cette nouvelle cellule, on se demande à quoi ce comité Théodule supplémentaire servira. Les policiers ont besoin de renforts, de matériel fonctionnel et du paiement de leurs heures supplémentaires : pas d’une réunionite aigüe.

Les policiers ont surtout besoin d’une réponse judiciaire ferme, et cela, Christophe Castaner n’en a pas dit un mot. Tant que les racailles multirécidivistes seront libérées, le travail et le dévouement des policiers resteront vains.

Christophe Castaner a rencontré Hubert Falco, qui a été secrétaire d’État sous Nicolas Sarkozy, et Marc Vuillemot, premier responsable de la situation de La Seyne et ancien soutien des gouvernements de François Hollande. Bref, il est allé voir ceux qui ont échoué hier et continuent d’échouer aujourd’hui.