Sélectionner une page

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Président du Groupe Rassemblement National – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Délégué départemental du RN Var

« Nous, présidents de région, soutenons la liste de Bellamy aux Européennes ». C’est par ces mots que commençait le 23 mai la tribune de sept présidents de région soutenant la liste LR aux élections européennes.

Parmi ces Présidents, Renaud Muselier, qui a vu hier en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur la liste qu’il soutenait s’effondrer à 8,81% tandis que la liste de Jordan Bardella arrivait en tête dans absolument tous les départements.
C’est un échec personnel pour celui qui était Député européen sortant. C’est un désaveu cinglant pour tous ceux qui promettaient encore une fois de « refonder l’Europe » alors qu’ils siègent dans le même groupe parlementaire que Jean-Claude Juncker et le parti d’Angela Merkel.
Surtout, c’est un rejet clair et évident des politiques mondialistes et immigrationnistes menées par le parti LR depuis des décennies.

Pour sauver la face, Renaud Muselier rejette la faute sur « l’explosion de la classe politique de l’élection présidentielle qui se poursuit ». J’ai envie de lui répondre : non Monsieur Muselier. Cet échec est le résultat de vos choix politiques ; cet échec, il est le vôtre.