Sélectionner une page


Communiqué de presse de Fabrice Curti, Délégué de la 5ème circonscription

Nous avons pu lire ces derniers jours une publication dans les colonnes de Var Matin au sujet d’une maladroite formulation d’un tweet de Christopher Pecoul datant d’il y a 5 ans, lui ayant valu une plainte au tribunal de la part d’Insaf Rezagui, alors secrétaire locale du PS. Cette affaire aussitôt classée sans suite, sans même que le mis en cause ne fût entendu, serait déjà perdue dans les oubliettes des réseaux sociaux si notre quotidien local ne s’en était pas emparé pour rouvrir l’enquête. Rappelons que la seule personne condamnée pour des menaces de mort et autres diffamations à l’égard d’Insaf Rezagui fut un adhérent du PS…

Une question reste toutefois sans réponse : quelles étaient les motivations de Madame Rezagui de donner une interview dans un journal pan-arabe basé à Londres et dont le propriétaire se réjouissait des victoires de Daesh ou bien encore des frappes et bombardements à l’égard des populations civiles Israéliennes ?

Partageant régulièrement sur ses réseaux sociaux des publications affichant une hostilité claire et franche à l’égard de l’État d’Israël, nous ne pourrions imaginer un seul instant que derrière la défense de la cause palestinienne, Madame Rezagui puisse masquer un antisémitisme larvé.
Mais ce doute plane depuis, car jamais réponse ne fut donnée par la principale intéressée.