Sélectionner une page

Communiqué de presse de Christopher Pecoul, candidat aux élections municipales de 2020 à Saint-Raphaël.

L’année 2020 commence à peine et elle promet son lot de surprises, nous aurons l’occasion d’en reparler en mars prochain avec le nouveau cap que je porterai avec mon équipe pour Saint-Raphaël.

En attendant, l’article de ce jour dans Var-Matin, nous offre des perles, après le triste duo Cordina-Hacquard, Ginesta glisse à son tour dans le caniveau …

A défaut d’être sur le terrain des idées et des propositions comme je le fais depuis des mois, mes adversaires usent de calomnies sur ma candidature par rapport à mon âge, mais comme disait Pierre Corneille « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».

Comme j’ai pu déjà m’exprimer dans la presse, il n’y a aucune alliance, les raphaëlois le savent et je suis légitime pour être le prochain Maire de la cité de l’Archange.
D’ailleurs sur mes propositions je note qu’aucune critique ne sort de mes opposants, preuve supplémentaire que sur le fond, ils n’ont rien à dire …

La charte que je propose, a pour objectif de tourner la page de cette politique passéiste qui consiste à ne rien proposer, mis à part des attaques personnelles, et qui n’intéresse plus personne.

Ce n’est donc pas étonnant que Ginesta et Cordina refusent cette proposition pourtant dans l’intérêt général des habitants …
Les raphaëlois apprécieront d’apprendre que leur avenir, ne les concerne pas !

Il est bon de se rappeler qui est Ginesta : c’est sa villa financée avec sa réserve parlementaire en 2015, le Colisée à 5 millions d’euros financé par les raphaëlois pour trois mois d’activité, la fermeture de l’IUT de Saint-Raphaël, l’abandon du commerce de proximité à Saint-Raphaël, le lingot d’or du clientélisme en 2016 …

Il est prêt à tout renier pour quelques deniers publics supplémentaires. En effet, il adoube aujourd’hui son ancienne opposante, et il dénigre celui qu’il a mis en place.

Il renie même son parti, en dénonçant la bi nationalité alors que les Républicains sont pour, c’est le Rassemblement National qui est contre !

Enfin, il soutient même le Parti socialiste à Saint-Raphaël, pourtant ennemi hier, main dans la main aujourd’hui, cela démontre l’absence de colonne vertébrale du Catalan …

Et tout ça pour quoi ? Vous l’avez tous compris, Ginesta, vise un nouveau mandat, pour continuer sa retraite dorée au Sénat. Les raphaëlois ne sont pas dupes !

Vivement que nous tournions tous la page de ces gamelards, vivement le renouveau, pour l’avenir de la cité de l’Archange.

L’heure est venue mes chers amis.